On a rencontré Gustavo Correa, le Roux qui affole la toile

Les Roux ont la cote depuis quelques temps. Le calendrier « Red Hot 2021 Â» est même un des best-seller des dernières fêtes. Et au milieu de cet engouement est apparu sur les réseaux sociaux, Gustavo Correa, un bel espagnol que nous avons voulu rencontrer…

Publié le

Parle-nous de toi ? Où vis-tu ? Quel âge as-tu ? Quel est ton métier ?

J’habite à Madrid, j’y ai emménagé il y a deux ans, pour poursuivre ma passion qui est la cuisine. J’étudie au Cordon Bleu (ndlr : une des plus prestigieuse école de restauration en Europe). J’ai 20 ans, bien que, par coquetterie, sur les applications, je mets que j’en ai 24… (Rires)

Quelles sont tes passions ?

D’abord, je suis passionné de cuisine. J’aime avant tout que les gens apprécient ce que je leur prépare. Mais je suis dingue de sport aussi. Je m’entraine beaucoup et j’aime vraiment ça !

Tu commences à avoir beaucoup de succès sur la toile. Est-ce qu’on te reconnait dans la rue ?

À Madrid, la communauté LGBT est très petite. Du coup, à la fin, tout le monde se connaît. Surtout, on ne va pas se mentir, il y a très peu de Roux ici. Ça peut même être parfois un inconvénient. (Rires)

Tu penses que ton succès vient de la folie actuelle pour les garçons roux ?

Définitivement ! C’est ce qui me rend différent et ce qui rend mes followers assez excités… Un jour, je leur ai demandés ce qui se passerait si je me teignais les cheveux. Les gens sont devenu hystériques (Rires). Donc, oui, être roux a beaucoup d’influence dans ma vie.

Tu as un message pour les Français qui voudraient venir à Madrid ?

Venez ! La ville est incroyable. Les Madrilènes sont des gens extrêmement ouverts. Et qui sait, je pourrais même vous servir de guide pour faire un tour de la ville…

Vous pouvez retrouver Gustavo sur son compte Instagram 

Tu en veux encore ?