Garder bonne mine en hiver : les soins naturels √† faire chez soi

Bien avant la mode écolo, Julien Kaibeck a écrit un best-seller sur la cosmétique bonne pour la peau et pour la planète. Bloggeur, fondateur d’une association et d’un label de référence, Slow Cosmétique, il vient au secours de notre mine, sans nous ruiner.

Publié le

C’est un auteur de best-seller ! Sa Bible de la slow cosmétique va être rééditée pour le 10ème fois ! Dans son nouvel ouvrage (Mes recettes green DIY green et bien-être. L’essentiel santé, forme, beauté. Editions Solar, 19,90 euros), Julien propose 250 pages de conseils pratiques et simples. Pour Jock.life, cet expert de choix a sélectionné ses meilleures recettes et on peut lui faire confiance, il est cosmétologue de métier : spécialiste de la formulation et des ingrédients, il sait les reconnaître et les sélectionner. Il est aussi aromathérapeute, spécialiste des huiles essentielles issues des plantes. Avec lui, comme avec les marques porteuses de son logo (www.slow-cosmetique.com), on est sûr d’éviter la crème un peu bidon qui met un zest de naturel dans un océan de silicones pollueuses car non biodégradables.

Gommez en douceur

Au fil des ans, Julien a reçu sur quantité de messages de lecteurs masculins, suite aux articles écrits sur son blog. « Les questions qui reviennent concernent souvent l’acné ou le post-acné, ainsi que les micro-cicatrices post-rasage ou post-acné, notamment chez les peaux métissées. Je donne des conseils pour éviter le poil incarné. » Dans ce cas, et c’est pareil en hiver quand le teint perd de sa luminosité, on oublie le gommage à gros grain pour s’offrir une exfoliation enzymatique, du nom des enzymes qui éliminent les cellules mortes. 

Sa recette : une cuillère à café de yaourt entier et bio, le jus d’un demi-citron. C’est très liquide, on applique avec un coton pendant au moins 15 minutes. Oui ça picote, rien de dangereux. On évite le contour des yeux et on rince avant d’appliquer un soin hydratant.

Fouillez dans le placard

Dans son livre, Julien partage 50 recettes de soins à fabriquer à la maison et détaille les usages de 12 ingrédients issus de notre cuisine. Pour la peau des hommes, il en a sélectionné quelques-uns : le bicarbonate pour un peeling plus gommant, à grains cette fois, mélangé à une cuillère à soupe d’huile argan ou d’amande douce. « Il illumine vraiment, si on ne frotte pas trop et ça coûte 3 fois rien. » Le yaourt sert aussi aux cheveux, en masque de 15 minutes, à rincer. 

Son conseil : si vos lèvres sont sèches ou si vous avez une longue nuit coquine en perspective, Julien suggère de miser sur une pointe d’huile de coco, car elle est confortable avec un léger effet antiseptique.

Julien Kaibeck

Hydratez en profondeur

« Tous les hommes n’ont pas la peau grasse, c’est un cliché, beaucoup ont une peau mixte, souvent déshydratée » analyse JulienQue faire ? « L’huile de beauté est l’alliée des peaux qui tiraille : celle de noyaux d’abricot, riche en bêta-carotène illuminateur, pénètre bien, tout comme celle de carotte. » Oups, ça ça va luire ? Pas du tout ! « Le secret est dans la quantité et le mode d’application : pas plus trois larmes à chauffer dans les paumes. » Appliquez après le nettoyage du soir, on a testé, c’est bluffant. « En 3 ou 4 jours, on récupère du confort. La peau est nourrie, assouplie, vitaminée, pour un prix très bas. » Julien le rappelle, une huile peu coûteuse (entre 5 et 10 euros) peut faire des merveilles.

Sa recommandation :  il a longtemps fait l’erreur de mettre une crème de nuit. « Elle laisse un film, propose un effet protecteur or la nuit, la peau est moins soumise aux changements de température, aux frottements, la fonction bouclier est moins utile. Mieux vaut mettre de l’huile. »

Simplifiez-vous la vie

Pour sa routine, Julien se nettoie la peau le soir et le matin, utilise un spray d’hydrolat (une eau florale distillée) de myrte ou de romarin, une crème de jour d’une marque labellisée Slow cosmétique, qu’il masse sur sa barbe de trois jours. Pour les barbes longues et drues, il recommande un mélange d’huile : 90% noisette, pour la souplesse et 10% ricin pour renforcer le poil, le rendre moins cassant. Deux gouttes, un petit massage et un coup de peigne. Parmi les marques masculines, françaises et green, il apprécie Bivouak, il utilise le Lait nettoyant visage à la pensée sauvage de la ligne masculine de Douceur Cerise, faite dans les Alpes. Sans oublier le contour des yeux ou l’huile de noyaux d’abricots made in Auvergne, de la gamme Saint Hilaire fabriquée en Auvergne.

Son réflexe shopping : lors de vos achats hivernaux, essayez d’éviter les nettoyants trop moussants qui assèchent la peau. Julien conseille de les choisir sans sulfates et sans aucun type d’alcool : « Certains sont formulés coco-glucoside, un tensio-actif (nettoyant) venant de la coco, qui mousse moins, on en trouve facilement. » Autre solution, le savon à froid surgras, c’est écrit sur l’emballage : il n’est pas chauffé donc plus riche en glycérine végétale.

Soutenez votre foie

Passionné par la diététique, Julien partage aussi ses options « joli teint » pour ceux qui ne boivent pas que de la tisane.

Son ordonnance prévention : « Intéressez-vous aux bienfaits des extraits de romarin à verbénone, sous forme d’hydrolat. Faites une cure d’une cuillère à soupe par jour, pour drainer le foie dans les périodes où l’alimentation est chargée en graisse et alcool. » L’indémodable jus de citron, ça fonctionne aussi, et Julien consacre, sachez-le une partie de son livre aux secrets anti-gueule de bois. Un garçon bien, on vous dit !

Tu en veux encore ?