Après son coming out, le footballeur australien Josh Cavallo est félicité par Antoine Griezmann

Le jeune joueur de 21 ans a fait son coming out gay mercredi 27 octobre sur les réseaux sociaux et il a reçu un message de soutien de la part de notre chouchou de l’équipe de France.

Publié le

Mercredi 27 octobre, le footballeur australien Josh Cavallo a décidé d’annoncer publiquement son homosexualité dans une vidéo partagée par son club Adelaide United. Ce message fort, qui brise une nouvelle fois le tabou de l’homosexualité dans le sport, a été vu plus de 7 millions de fois. Le sportif a également publié un post où il revient sur le dur parcours qu’il a enduré avant de faire son coming out.

Quelques heures après cette annonce, Josh Cavallo a reçu de nombreux messages de soutien de la part de sportifs du monde entier. Et il a notamment été félicité par Antoine Griezmann, notre chouchou de l’équipe de France. En effet, celui qui a fait la couv’ de Têtu en 2019, a tenu a montrer une nouvelle fois son implication dans la lutte contre les LGBTphobies dans le foot. Il a ainsi partagé le post de Josh Cavallo avec comme commentaire. « Je suis fier de toi ».

Je suis footballeur et je suis gay

Josh Cavallo est le deuxième footballeur professionnel à faire son coming out en Australie. « J’ai quelque chose de personnel à partager avec vous. Je suis footballeur et je suis gay » explique-t-il très ému en introduction de sa vidéo intitulée « La vérité de Josh ».

Avec ce coming-out public, l’arrière-gauche de 21 ans tenait à se libérer d’un poids mais aussi à œuvrer pour plus de visibilité et d’inclusion des LGBT dans le sport. Il souhaite vraiment servir d’exemple pour d’autres joueurs qui seraient encore dans le placard. « Il n’y a pas de problème à être gay et à jouer au football. Je veux dire aux personnes qui souffrent, qui ont peur : ne jouez pas à être celui que vous n’êtes pas, soyez vous-mêmes, ne jouez pas de rôle. Avec ce coming-out, je suis heureux et fier de montrer qui est Josh Cavallo, le vrai Josh Cavallo« 

Regardez :

Tu en veux encore ?