JO 2021 : notre top des sportifs sexys qui devraient se rendre à Tokyo

Les Jeux Olympiques qui ont lieu cette année à Tokyo, ont un petit goût bizarre. Il n’y aura pas de spectateurs, la pandémie plane sur les Jeux, et certains sportifs ont carrément décidé de ne pas s’y rendre… Mais on regardera quand même… Pour eux !

Publié le

A l’heure où nous publions cette liste, certains sportifs sont encore indécis quant à leur venue à Tokyo. Mais on espère néanmoins pouvoir les admirer à partir de ce 23 juillet. On se demande aujourd’hui encore à quoi ressemblera la cérémonie d’ouverture sans spectateurs… Voilà, histoire de se préparer, une liste de nos chouchous des stades ou des piscines…

Les Français :
Aurélien Giraud (France, Skateboard)

Ce Lyonnais qui s’entraine aux États-Unis est une des grandes chances de médailles françaises. Mais il devra battre les champions japonais qui roulent à domicile. Il a commencé à skater à l’âge de 7 ans ! Et il est Capricorne…

Michel Bourez (France, Surf)

1,79 pour 80 kg. Le Polynésien a été couronné champion d’Europe. Pour pouvoir participer aux Jeux de Tokyo, il a concouru sous le drapeau français pendant deux ans : il surfait auparavant sous la nationalité polynésienne… Nationalité reconnue au surf mais pas aux Jeux…

Maxime Pauty (France, Escrime)

1,80 m pour 84 kg. En 2019, il a remporté la médaille d’argent de fleuret au Jeux mondiaux militaires de… Wuhan ! Cet espoir de médaille est, en parallèle de son activité d’escrimeur, diplômé du CFJ (Centre de Formation des journalistes). Pas bête !

Petr Cornelie (France, Basket Ball)

2,11 m pour 98 kg. Après un draft aux Nuggets de Denver, le géant français revient en métropole et signe avec L’Élan béarnais de Pau-Lacq-Orthez. « Je suis un gagnant ! Je n’échoue pas, j’apprends ! » écrit-il sur un post. Voilà un bel esprit sportif !

Kevin Mayer (France, Décathlon)

1,85 m pour 82 kg. On aime d’autant plus Kevin Mayer que notre autre chouchou, Christophe Lemaitre, n’a pas été qualifié pour Tokyo. Kevin fait figure de surhomme tant ses performances sont exceptionnelles. Une belle chance de médaille d’or.

Et les autres :
Luca Dotto (Italie, nage libre)

1,90 m pour 84 kg. Le double champion d’Europe va encore affoler les aficionados de speedos. Et comme 2021 est l’année de l’Italie (Eurovision, football), il pourrait gagner la médaille qui lui manque…

Tom Daley (Royaume Uni, plongeon)

1,77 m pour 74 kg. Il ne manque au triple champion du monde de plongeon que la médaille d’or olympique. On suivra avec attention la compétition de plongeon. Ça fait très longtemps que nous n’avons pas eu de champion olympique ouvertement gay…

Alex Ranghieri (Italie, Beach-volley)

1,98 m pour 88 kg. Le vice-champion d’Europe de Beach-volley fait figure de daddy : il a 34 ans. Il envisage déjà la suite de sa carrière sereinement puisqu’il pose comme modèle pour plusieurs marques de mode italienne et qu’il est photographe. On adore ses post avec sa grand-mère…

Andre de Grasse (Canada, Athlétisme)

1,76 m pour 70 kg. Le vice-champion du monde de 100 mètres avait fait sensation en 2019 en revenant au premier rang alors que beaucoup le disaient en perte de vitesse. L’athlète a fait mentir tous les commentateurs. Il est l’heureux papa de Yuri, 3 ans, qu’il a eu avec la vice-championne olympique de 100 mètres haies, Nia Ali…

Rhys Howden (Australie, Water-polo)

1,89 m pour 84 kg. Ce grand blond de Brisbane a reçu le prix du sprinter de waterpolo le plus rapide aux Jeux Olympiques de Rio. Il sera à Tokyo l’un des plus vieux joueurs de l’équipe australienne : il a 34 ans. Oups !

Grigor Dimitrov (Bulgarie, Tennis)

1,91 m pour 80 kg. Grigor Dimitrov est l’un des plus beaux joueurs de tennis au monde. Il a été en couple avec la chanteuse des Pussycat Dolls, Nicole Scherzinger et surtout avec la championne de tennis Maria Sharapova : on les appelait les Dimipova !

Marcelo Chierighini (Brésil, Natation)

1,92 m pour 86 kg. Le Brésilien est encore à la recherche de sa première médaille d’or. Pourquoi pas à Tokyo. Les sponsors lui ont déjà mis le grappin dessus. Notamment les marques de maillots de bains. Avouons qu’il y a de quoi…

Tu en veux encore ?