« RuPaul’s Drag Race » : la saison 12 enfin sur Netflix!

On a failli attendre! Quelques semaines aprĂšs la fin de la saison 12 de « RuPaul’s Drag Race », celle-ci est enfin disponible en France sur Netflix. Vous saurez enfin qui succĂšde Ă  Yvie Oddly, gagnante de la onziĂšme Ă©dition. 

Alternative Text Par Jock ‱ PubliĂ© le

Cette saison 12 restera particuliĂšre Ă  bien des Ă©gards. Elle a mal commencĂ©, avec le scandale qui a Ă©claboussĂ© l’une des participantes, Sherry Pie. Peu aprĂšs le lancement de la saison, celle-ci a Ă©tĂ© accusĂ©e par plusieurs hommes de s’ĂȘtre faite passer pour une directrice de casting d’une piĂšce de Broadway pour leur soutirer des vidĂ©os dĂ©rangeantes, parfois sexuelles. Sherry Pie n’a eu d’autre choix que de reconnaĂźtre les faits (certains mĂ©dias ont en effet trouvĂ© des dizaines des tĂ©moignages) et de s’excuser. La production a annoncĂ© que la drag new yorkaise serait disqualifiĂ©e de la compĂ©tition, mais que par respect pour le travail des autres candidates, la diffusion serait maintenue telle que prĂ©vue. En rĂ©alitĂ©, passĂ©s les deux premiers Ă©pisodes, les monteurs ont tout fait pour masquer la queen des Ă©pisodes, accentuant parfois le sentiment de malaise, avec une candidate qui est lĂ  sans vraiment l’ĂȘtre.

Comble de malchance, l’épisode rĂ©union des queens et la finale n’ont pu se tenir comme prĂ©vu en raison de l’épidĂ©mie de covid-19 (la saison est en gĂ©nĂ©ral enregistrĂ©e l’étĂ© prĂ©cĂ©dent la diffusion, mais la rĂ©union et la finale le sont au printemps, une fois tous les Ă©pisodes diffusĂ©s). Ils ont Ă©tĂ© remplacĂ©s par deux Ă©missions sur Zoom, plus rĂ©ussies qu’on aurait pu le penser! La crĂ©ativitĂ© naĂźt souvent de la contrainte
 

Entre les deux heureusement, la saison aura Ă©tĂ© plutĂŽt agrĂ©able Ă  regarder, avec moins de drama que d’habitude (oui, ça peut ĂȘtre une bonne chose!). Cela tient grandement Ă  l’esprit de camaraderie qui rĂšgne parmi la plupart des queens (Ă  une ou deux exceptions prĂšs) et surtout Ă  la personnalitĂ© ultra-attachante de deux d’entres elles, Heidi N Closet et Crystal Methyd, deux drags de “province” qui rappellent Ă  toutes fins utiles que le drag, c’est avant tout de la personnalitĂ©, davantage que des dollars pour acheter des tenues de designer.

Cette saison accueillait aussi pour la premiÚre fois une drag française, Nicky Doll, qui sans rien vous révéler, aura été loin de faire de la figuration. 

Alors, dĂ©marrez vos moteurs, allumez Netflix, et may the best woman
 win! 

RuPaul’s Drag Race – Saison 12
Sur Netflix

Tu en veux encore ?