On lit quoi ? Les 5 livres LGBT du mois

Que lire ce printemps ? Des livres tr√®s divers mais qui jouent, chacun √† sa mani√®re, avec l‚Äôid√©e d‚Äôautobiographie, et une saga fantastique (√† tous les sens du terme) enfin traduite en fran√ßais‚Ķ

Publié le

Première fois

A 16 ans, le héros de ce roman autobiographique tombe follement amoureux. Cela pourrait être une banale affaire de coup de foudre que retrace Gilles Leroy, c’est bien plus que cela : car Volodia a dix ans de plus que Gilles, et surtout parce qu’il est russe, ou plutôt soviétique, puisque L’Amant russe se déroule dans l’URSS des années 1970, à une époque où l’homophobie communiste d’État (mais aussi celle du groupe de jeunes communistes français auquel Gilles s’est mêlé le temps de ce voyage) était encore plus marquée que celle en cours aujourd’hui dans la Russie de Poutine. Roman sensuel, intime, lyrique, cruel aussi parfois, puisque Volodia ne va pas tarder à disparaître de la vie de Gilles, et les lettres de celui-ci n’y changeront rien. Bref et beau roman, cet Amant russe confirme le talent sensible de son auteur.

Gilles Leroy, L’Amant russe, éd. Gallimard-L’Imaginaire, 8 €.

1 2 3 4 5 Suivant

Tu en veux encore ?