Bear Pride de Cologne versus Mad.Bear √† Madrid : la chasse aux Ours est ouverte !

Traditionnellement, les deux gros événements Bear se suivent… Fin novembre pour l’un, début décembre pour l’autre… De quoi permettre à tous les Bears d’Europe de se rendre à ces deux célébrations de l’Ours. Mais parfois, il faut choisir… JocK vous aide…

Publié le

Les deux événements Ours que les Bears de tout le continent européen, attendent fébrilement, ont lieu du 25 au 28 novembre à Cologne et du 2 au 9 décembre à Madrid. Comme pour les Gay Pride, Bruxelles a ouvert la marche : une Bear Pride a eu lieu fin septembre dans la capitale belge. On considère traditionnellement, qu’il y a deux capitales Bear en Europe : celle du nord à Cologne et celle du sud, à Madrid. Et ce, depuis des lustres… La Bear Pride de Cologne est née en 1984. Celle de Madrid en 2001. Autant dire que tout est bien rodé… Les Bears pourront aller tranquillement hiberner après ces fiestas intenses. Les Espagnols ont bien compris que les événements Ours attirent de plus en plus : ils organisent même une semaine Bear à Torremolinos en août, un peu avant la Bear Week de Sitgès début septembre… Mais revenons à nos ours d’hiver… Même si on pourrait imaginer que les deux Bear Pride se ressemblent, elles ont des particularités qui font qu’on ne se rend pas à Cologne ou à Madrid pour les même raisons…

Le jour et la nuit…

On ne va pas se mentir : il y a un vrai décalage horaire en Cologne et Madrid. Quand on regarde les programmes, on se dit que les fêtes sont bien différentes : à Madrid, rien ne commence avant 18 heures (on est en Espagne !) alors qu’à Cologne, les activités sont nombreuses en pleine journée. Comme si les Allemands intégraient dans leur programmation une météo plutôt froide fin novembre et que les Espagnols nous disaient : « C’est encore l’été, Fiestas toda la noche ! ».

Du coup, pratiquement chaque journée Bear à Madrid est ponctuée d’une nuit clubbing, comme on sait les organiser sur la péninsule… Alors qu’à Cologne, on prend son temps, on va au sauna, les organisateurs proposent même des visites guidées comme celle du traditionnel Marché de Noël…

Autre différence notoire : la communication autour de ces événements est radicalement différente. Alors que Mad.Bear ne présente que les soirées dans son programme, la Bear Pride de Cologne affiche fièrement un « Contre le bodyshaming (acte de se moquer du physique d’une personne), le nationalisme et le racisme ! » sur son flyer de présentation… Deux mondes.

Chocolat chaud et Boules de Berlin

On a l’impression, à la Bear Pride de Cologne, d’arriver au pays du Père-Noël. On ne saurait trop vous conseiller de vous rendre dans un des saunas proposés dans le programme. Imaginez-vous tout nu avec votre serviette au chaud au milieu de dizaines d’Ours sexys qui viennent de toute l’Allemagne mais aussi de Scandinavie ou du Benelux… Le rêve ! Le Badehaus Babylon est un must pour ceux qui veulent se blottir dans les bras généreux d’un Bear. Avec un peu de chance, vous finirez avec Mister Bear Germany, élu pendant le week-end : mais, en général, il est très demandé… L’autre particularité de la Bear Pride de Cologne, sont les repas : on ne mange pas vraiment dans les mêmes quantités en Allemagne. Vous découvrirez à Cologne une multitude insensée de saucisses qui se dégustent aussi bien au restaurant que dans la rue. Bon moyen de draguer…

Bière et tapas

A Madrid, en revanche, on picore… On boit beaucoup, on mange un peu moins. Le public de Madrid attire beaucoup de Muscle Bears qui font attention à leur ligne. Ils sont certes superbes, mais on est bien loin du Bear rustique et franchement aussi sexy de Cologne. On aime tous les Bears, pas seulement les gravures de mode. A Madrid, on ne compte dans le programme de l’événement qu’un seul diner ! En revanche, il y a pléthore de bars pour ouvrir les soirées. Mad.Bear, ça se mérite… Les tarifs à la Bear Pride de Cologne sont plutôt modestes : la grande soirée Ours ne coute que 18 euros et certaines activités sont même gratuites. En Espagne, c’est tout autre chose : on compte beaucoup sur votre endurance puisqu’on fait la promotion partout du pass pour toutes les soirées, qui vous reviendra à 75 euros ! Pour six nuits, ça vaut quand même le coup !

Alors pour vous, le buûcheron allemand ou l’hidalgo poilu espagnol ?

Plus d’infos
Insta Mad.Bear 
Insta Bear Pride Cologne

Tu en veux encore ?