« Sex/life » : La scène de nu frontal TRÈS impressionnante d’Adam Demos

« Sex/Life », c’est le nouveau succès de Netflix. Avec son scénario ultra sexy, la série cartonne dans le monde entier… Et depuis son lancement, tout le monde ne parle que d’une scène : celle où l’acteur Adam Demos montre tout et nous ravit de sa très très longue virilité.

Publié le

Depuis la diffusion du premier épisode le 25 juin sur Netflix, la série Sex/Life cartonne. La recette du succès est simple mais efficace : du sexe, un triangle amoureux, le tout parsemé d’acteurs à croquer comme Adam Demos et Mike Vogel. Cerise sur le gâteau, des petites scènes de nudité par-ci par-là et hop ça fait le buzz ! 

Et c’est notamment le cas de la scène de nudité très frontale du bel Adam Demos dans le troisième épisode de la première saison. Adam Demos y prend une douche et se retrouve face camera pour nous montrer son anatomie au repos. Et c’est énorme !!!!

La scène a affolé tous les fans de la série. Certains se sont même demandés si l’acteur n’avais pas utilisé une prothèse ou une doublure pour la scène en question. Une vraie trompe d’éléphant qui nous a aussi fait rougir ! 

Si vous n’avez pas encore vu la scène, c’est par ici !

Face aux réactions et interrogations des internautes, l’acteur s’est exprimé et a donné quelques précisions. Il semblerait que tout ce qu’on voit à l’écran est bien à lui. Pas de tromperie sur la marchandise donc 🙂 Adam Demos est revenu aussi sur le tournage des scènes hot.

« J’étais très à l’aise avec ça, parce j’ai lu le script et je savais dans quoi je me suis engagé dès le début. Je ne pense pas que quelqu’un signerait pour une série après avoir lu le scénario, pour dire ‘non’ à la dernière minute. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas avoir de discussion concernant notre niveau de confort. Avec la coordinatrice d’intimité, on se sent beaucoup plus en sécurité. Toutes ces scènes existent pour une raison, elles servent l’histoire et les personnages. […] On a tellement répété, qu’au moment de tourner, on se sentait beaucoup plus à l’aise que ce qu’on aurait pu imaginer. On avait discuté de tout en amont : le mouvement des mains, tout, jusqu’à la respiration. Dans les scènes de sexe, la respiration relève de l’émotionnel, donc on parle de cela et on échange sur le niveau de confort de chacun. Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir eu des conditions de tournage incroyables. Notre coordinatrice d’intimité était géniale »

En panne de série à regarder pour l’été ? C’est le moment de vous laisser tenter ! 

Tu en veux encore ?