5 conseils avant de faire son coming out

Faire son coming out à ses proches n’est pas une mince affaire. Voici 5 conseils pratiques avant de se lancer.

Publié le

Tous ceux qui ont annoncé à leurs proches qu’ils étaient gay, gardent ce moment en tête pendant de longues années. Même s’il se passe généralement bien, le coming out peut avoir des conséquences difficiles sur votre vie. Ce qu’on a du mal à envisager avant de le faire, c’est que peu de parents ou de proches admettent comme possibilité que leur fils soit gay. C’est forcément une surprise même si vous avez envoyé, inconsciemment souvent, des signaux qui ne laissent pas de place au doute… Personne ne fait son coming out de la même façon. Et l’environnement dans lequel on vit est important pour savoir comment le faire. Annoncer à un proche homophobe qu’on est gay, c’est à la fois prendre le risque de subir les foudres de sa haine mais c’est aussi permettre à ce parent de voir plus clair et d’admettre qu’il avait tort… En tout état de cause, tout prend du temps. Il faut souvent savoir être patient.

1 – Choisissez le bon moment

Pour bien faire son coming out, il faut savoir si son auditoire est disponible. On le fait rarement en 5 minutes. Il vous faudra trouver le bon moment. Un coming out se passe généralement en trois étapes : l’annonce, la digestion de l’annonce et la réflexion… Et seule l’annonce est de votre ressort. C’est pourquoi, il n’y a que vous pour décider quand c’est le bon moment. Personne ne peut faire votre coming out à votre place… Et ne pas le faire ne veut pas dire que vous préférez être dans le non-dit ou le mensonge. Il veut peut-être tout simplement dire que ce n’est pas le moment : et ça, ça vous regarde !

2 РTrouvez des alli̩s

Le problème principal quand on fait son coming out est le sentiment d’être seul contre le monde entier. En l’occurrence contre sa famille. Trouver un allié parmi ses proches peut être un atout non négligeable. Un tonton gay ou une cousine lesbienne peut vous aider à affronter la situation. Votre sœur, qui a capté vos SMS sans ambiguïtés à vos amis, peut tout à fait vous soutenir… Attention quand même à ne pas faire appel à celui ou celle qui serait devenu le vilain petit canard de la famille à cause de son propre coming out. Tout au plus lui demanderez-vous quelques conseils…

3 РCommencez par votre m̬re

Qu’on le veuille ou non et malgré quelques rares exceptions, les mamans restent les personnes les plus sensibles à l’homosexualité de leurs enfants. Souvent parce qu’elles perçoivent, avant tout le monde, les possibles difficultés que sa progéniture pourrait rencontrer. Et aussi, parce qu’elles se sont rendues compte, les premières, que leur fils pouvait être gay. Sachez que dans de nombreux coming out, les mamans attendaient l’événement avec impatience, pour pouvoir en parler…

comment reussir son coming out

4 – Optez pour l’humour ou le naturel

Dire « Je suis gay » n’est pas chose facile. Surtout quand c’est la première fois et qu’on parle à ses proches. On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser. Même si un coming out est toujours un moment important dans la vie d’un gay, il arrive que ce soit un non-événement pour la famille. Quand on vit dans une famille ouverte et tolérante, on peut faire preuve d’humour. Dans le cas contraire, faites attention : vos proches peuvent ne pas comprendre du tout. Optez plutôt pour un ton plus naturel et factuel… Dans tous les cas, le choix des mots vous appartient !

5 – N’hésitez pas à en reparler

Comme on le disait plus haut, le coming out se passe en trois étapes : l’annonce, la digestion et la réflexion. Même si, pour vous, le sujet est clos, vous ne pourrez pas passer à côté des questions plus ou moins subtiles qu’un tel événement peut susciter. Soyez pédagogique. Vous savez que vous êtes gay. Mais vos proches peuvent vivre dans les clichés ou les peurs au sujet de l’homosexualité. C’est à vous de les rassurer. Ça ne veut pas dire qu’ils accepteront, certes, mais vous aurez fait votre part. A eux de faire la leur, en vous aimant tel que vous êtes !

Tu en veux encore ?