T√©moignages : J’aime les mecs plus petits que moi

Certains les aiment plut√īt grands, d‚Äôautres tr√®s poilus ou avec un beau bidon‚Ķ Tous les go√Ľts sont dans la nature, dit-on. Nos t√©moins adorent les petits gabarits. Ils les trouvent mignons, adorables et rassurants‚Ķ T√©moignages.

Publié le

Les clichés ont la dent dure : dès lors qu’on parle de tailles, les superlatifs affluent. On en veut plus, toujours plus. « Le grand… » par ci, « le gros… » par là… Au point que les garçons plutôt petits arrivent à en être complexés. Pourtant, les petits mecs ont la côte. La bombasse de Game of Thrones, Kit Harington, ne mesure qu’1,73 mètre… Daniel Radcliffe, lui, n’est pas beaucoup plus grand qu’Harry Potter au début de la saga : 1,65 mètre. Et la liste est longue : Gael Garcia Bernal (1,68 mètre), Josh Hutcherson (1,70 mètre), Elijah Wood (1,68 mètre), Bixente Lizarazu (1,69 mètre) et bien sûr, le petit le plus connu au monde avec ses 1,70 mètre, Tom Cruise !

« Il m’a eu par surprise ! »

Pierre (36 ans, de Strasbourg), du haut de ses 1,87 mètre, en rigole encore : « J’ai rencontré mon mari au Canada dans un bar. Le bar était blindé. A l’autre bout, je vois un mec que je trouve super sexy ! Un bucheron immense, comme je les aime… Il me fait un signe de la tête et le serveur me tend une bière… Je suis donc allé remercier mon bienfaiteur. Arrivé vers lui, je me suis rendu compte qu’il était assis sur un tabouret… Il mesure 1,63 mètre ! Heureusement pour moi, il m’a sauté dessus… Il m’a eu par surprise. Le plus drôle dans l’histoire, c’est qu’il est français comme moi et qu’il habitait à 20 kilomètres de chez moi ! »

C’est vrai qu’on a un peu tendance à se freiner dès lors que l’autre ne correspond pas à nos canons de beauté. Charles-Antoine (23 ans, de Paris) est d’accord : « Je fantasme sur les grands balèzes. Du coup, je passe souvent à côté de bon plans parce que je trouve que les mecs sont trop petits… Pourtant ceux qui font l’effort d’affronter mon manque d’intérêt sont souvent les meilleurs plans que j’ai pu avoir… »

« Des Dieux au lit… »

C’est exactement ce que pense Jean-Marc (44 ans, de Mont-de-Marsan) : « Je ne sais pas pourquoi mais tous mes plans avec des petits mecs ont été des réussites. Des Dieux au lit. Comme s’ils avaient un talent caché pour le sexe… » Damien (22 ans, de Vincennes) mesure 1,64 mètre et il connaît très bien les problèmes que rencontrent les petits gabarits : « Je suis un garçon complexé par ma taille. Je sais que je suis petit, je passe ma vie sous les aisselles des gens dans le métro. Je me suis rendu très vite compte que pour chopper des mecs, il allait falloir que je montre tous mes talents. Et je les montre très, très, très vite ! Mais de toute façon, il y a des amateurs de petits mecs. Je le vois de plus en plus. Au début, je ne mettais pas ma taille sur les applis. Mais ça passait pour de la publicité mensongère… Depuis que je mets ma taille sur mon profil, je vois arriver une ribambelle de bombes qui aiment mes 1,64 mètre… »

« Merci les applis ! »

Laurent (46 ans, de Quimper) est complètement d’accord avec Damien. Il ne drague que les mecs sur les applis qui mesurent moins d’1,70 mètre : « Au-delà, c’est no way… Je ne sais pas pourquoi. Je les trouve craquants, trop mignons. Et j’adore les voir déployer des efforts pas possibles pour me faire essayer d’oublier leur taille alors que c’est exactement ça qui m’excite… Et pour avoir testé beaucoup de mecs différents, souvent les petits gabarits ne sont pas petit de partout ! »

Rodrigue (32 ans, de Toulouse) a trouvé un mari tout petit, tout mignon, comme il dit. Il a toujours aimé les petits gars : « Je ne suis pas très grand et ce n’est pas forcément très facile de trouver un mec qui veuille de toi. J’ai trouvé la parade : je ne drague que les petits trapus tout poilus. Et il y en a beaucoup ! C’est comme ça d’ailleurs, que j’ai trouvé mon mari à moi ! »

Tu en veux encore ?