Sexualité et confinement : 6 conseils pour continuer à prendre son pied

Après un mois, les effets du confinement sur la sexualité commencent à se faire sentir, surtout quand on n’a aucun partenaire de jeu sous la main. Jock.life vous donne quelques conseils pour continuer à se faire du bien tout en restant sagement chez soi.

Alternative Text Par Jock • Publié le

La puissance de l’imagination

Vous êtes seul physiquement mais en couple/trouple ou relation ouverte et votre chéri/crush/plan régulier est confiné seul chez lui aussi ? Et si c’était l’occasion de vous lancer dans le sexto ? Des petites phrases coquines, des nudes sexys mais qui ne révèlent pas tout et pourquoi pas même des petites vidéos suggestives sans tout dévoiler de votre anatomie… L’idée est de faire travailler l’imagination de votre partenaire pour que la frustration de la distance devienne un jeu érotique entre vous. Le cérébral joue beaucoup dans la sexualité alors faites-en un atout.

On fait un plan cam ?

Ceux qui ont plus de 30 ans se souviennent sûrement de la mode des plans cam dans les années 2000. A l’époque on se connectait sur MSN Messenger, ancêtre de Facebook Messenger. Aujourd’hui on est tous hyper connectés et la plupart des réseaux sociaux offrent la possibilité d’une discussion vidéo en privée. N’oubliez pas que sur notre appli de rencontre JocK, l’appel vidéo est inclus dans la messagerie. .

Et si on prenait le temps sur les applis ?

Ce n’est pas parce qu’on est célibataire et en confinement qu’on ne peut plus se connecter à notre appli de drague gay préférée. Au contraire c’est peut être le moment idéal pour avoir des échanges un peu plus longs que les sempiternels « Salut, ça va ? », « Tu cherches ? ». Et si on en profitait pour prendre des nouvelles de nos plans réguliers ? Ou apprendre à connaître un peu mieux ce voisin qu’on trouve mignon mais qui a l’air un peu timide. Si on remettait un peu d’humanité dans la drague gay ? Qui sait, peut-être qu’à la fin du confinement, le voisin timide va vous inviter à dîner et que ce sera le début d’une belle histoire…

Un p’tit film ?

Le saviez-vous ? Le site de vidéos Pornhub a décidé d’offrir un accès gratuit à son contenu premium aux Français “compte tenu de l’extension de la quarantaine”, a indiqué la plateforme le 17 mars. Pour soutenir l’industrie du porno, vous pouvez aussi préférer vous tourner vers des plateformes légales qui rémunèrent les producteurs et proposent des contenus de qualité. Allez, par exemple, faire un tour sur le site web de PinkX qui propose la chaîne de télé en streaming et des milliers de vidéos issues des plus grands studios. Ici aussi, une offre spéciale confinement est proposée : 1 mois pour 1 euro. Alors pourquoi s’en priver ? Ne culpabilisez pas, le porno c’est un loisir comme un autre 😉

Plaisir solitaire

Et justement qui dit porno, dit plaisir solitaire. Là aussi, stop à la morale judéo-chrétienne. Le plaisir solitaire, c’est saint et c’est même conseillé pour avoir une libido épanouissante, lutter contre le stress, les angoisses et les troubles du sommeil. Un anxiolytique naturel et gratuit à pratiquer sans modération dès qu’on en ressent le besoin. Petit conseil de la rédac, si vous voulez varier les plaisirs, offrez-vous un masturbateur, commande en ligne en 3 clics, livraison dans votre boîte aux lettres et des gammes de prix accessible à toutes les bourses !

Sex toys

Si vous êtes plutôt passif mais que vous n’avez jamais osé franchir le pas du sex toy, il est peut être temps de profiter du confinement pour vous lancer. Pour les novices, nous vous conseillons de commencer par un plug. Pour les plus expérimentés, la gamme des godes dit « au-dessus de la normale » devrait pleinement vous satisfaire. Enfin, pour les plus gourmands, il y a la gamme de godes réalistes moulés sur le membre de vos acteurs préférés. Sensations fortes garanties mais attention, pensez à mettre du gel lubrifiant ! Du plaisir oui ! Mais en toute sécurité car ce n’est pas le moment d’aller aux urgences !

Tu en veux encore ?