Comment se couper les cheveux tout seul ? Un coiffeur vous donne ses astuces

Il faut se rendre à l’évidence. Après un mois de confinement, nos cheveux sont loin d’avoir joué le jeu de la quarantaine et continuent leur pousse plus ou moins anarchique. Alors vu qu’ils nous restent encore au minimum un mois à tenir, certains ont déjà pris le taureau par les cornes et arborent fièrement un total look rasé à faire pâlir d’envie Britney Spears. Mais d’autres alternatives moins radicales s’offrent à nous pour être toujours aussi « fabulous » lors des prochains apéros visio. Conseils de pro avec le coiffeur Aurélien Glaser.

Publié le

Avouez-le. En ce moment, nous sommes déjà nombreux à jalouser nos potes qui se dégarnissent. Vous savez, ceux qui n’ont besoin que d’un coup de rasoir pour entretenir leur physique de Bruce Willis. Et oui, nos coiffeurs préférés ne sont pas encore prêts de réouvrir. Alors il faut bien trouver un système D. pour se couper les cheveux. Certains s’y sont déjà risqués de manière plus ou moins heureuse. D’autres cherchent désespérément sur Google le tuto parfait pour réaliser un dégradé comme celui qui faisait fureur sur les dance-floors. Même le coiffeur de Kim Kardashian y va de ses conseils. Mais bon, nous n’avons pas tous la dextérité d’un Jacques Dessange (surtout si on est confiné en solo). Nous savons surtout qu’il faut faire très gaffe dès qu’il s’agit d’expérimentations capillaires. Alors comment s’y prendre ?

Allez-y mollo

Il n’y a malheureusement pas de recettes miracles. La seule règle d’or à retenir : entretenir juste ce qu’il faut et surtout viser la simplicité ! Pour ce qui est du matériel, on privilégie la tondeuse aux couteaux de cuisine (surtout pour les coupes courtes), on s’arme d’un peigne et on arbore son plus beau sourire devant la glace. Ah, et puis on se lave les cheveux avant et on prend soin de bien les sécher à la serviette.

Cheveux courts

Les cheveux courts sont ceux qui, paradoxalement, demandent le plus d’entretien. Aurélien Glaser, coiffeur à Strasbourg, explique : « Quand on a les cheveux courts, la meilleure chose à faire, c’est de rafraîchir le tour d’oreille et les pâtes à l’aide d’une tondeuse et d’un peigne. Pour ce faire, peignez les cheveux vers l’avant / les tempes puis couper à la longueur souhaitée en suivant l’arc de cercle de l’oreille. Peignez ensuite les cheveux vers l’arrière et couper ce qui dépasse de la patte juste au-dessus de l’oreille. Mais surtout ne couper pas à l’arrière ».

Si vous avez l’âme téméraire et que vous voulez vous risquer à un rafraîchissement plus complet, choisissez le sabot souhaité, coupez toujours un côté, puis l’autre et passez la tondeuse du bas vers le haut dans le sens inverse de l’implantation. Ensuite, passez à l’arrière du crâne… en n’oubliant pas de mettre un miroir derrière vous ! « Petit conseil, surtout pour les débutants, n’optez pas pour une hauteur de sabot trop petite. Cela vous laissera une marge de manœuvre si vous vous ratez« .

homme qui se coupe les cheveux soi même
Crédit : Shutterstock

Le dessus de la tête, quant à lui, est le plus délicat. Il ne souffre aucun plantage… au risque de devoir tout raser ensuite. Alors, on laisse les cheveux vivre leur vie tant que c’est possible. Sinon, on travaille petit bout par petit bout. On lève une poignée de mèches avec les doigts et on égalise de quelques millimètres avec des ciseaux adaptés.

Cheveux longs ou mi-longs

Pour ceux qui lorgnent sur la longue crinière de Jonathan Van Ness, la patience est le maître mot en cette période de confinement. C’est ce que préconise Aurélien Glaser : « Pour plus de longueur, je préfère préconiser l’attente et l’hydratation. Utilisez des masques hydratants avant ou après un shampoing et rincez-vous bien. Si les cheveux dérangent, un serre-tête, bandeau, élastique, casquette ou autre peuvent nous faire tenir le temps de retourner chez un professionnel ».

Et la couleur ?

Que l’on ait les cheveux décolorés ou l’habitude de teindre ses cheveux blancs, là encore il vaut mieux prendre son mal en patience au risque d’abîmer son cuir chevelu. « Si les racines commencent à apparaître, je conseille vraiment d’attendre de pouvoir retourner dans un salon, surtout dans le cas de cheveux décolorés. Les produits de grandes surfaces sont souvent mal utilisés et agressifs. Les dégâts peuvent être vraiment sérieux », poursuit le coiffeur. « Pour couvrir les cheveux blancs, le seul produit non professionnel que je pourrait conseiller, ce serait les bombes pigmentées. Certes, l’effet part au premier lavage, mais elles permettent d’éviter un carnage et d’avoir au final une couleur trop foncée absolument pas naturelle. »

Tu en veux encore ?