Témoignages : « Mon mec ne veut pas se marier, est-ce qu’il m’aime vraiment ? »

Pour beaucoup, le mariage est devenu l’étape ultime de l’histoire d’amour, la validation… Pour d’autres, c’est un droit que les gays ont acquis qui n’est absolument pas un passage obligé… Comment vit-on en couple quand l’un des deux ne veut pas se marier ?

Publié le

« En 2013, mon chéri était de toutes les manifs pour avoir le droit de se marier. J’étais sûr qu’il allait me faire sa demande dès la loi votée. Mais rien… J’ai attendu. Et je lui en ai parlé il y a peu de temps. Il m’a répondu qu’il n’avait aucune intention de se marier, qu’il m’aimait passionnément, mais qu’il ne voyait pas en quoi m’épouser serait une preuve de son amour… La douche froide. » Jonathan (32 ans, de Mulhouse) se souvient encore aujourd’hui de toutes les questions qu’il s’est posées devant le refus de son compagnon. La première – et peut-être la plus importante – est : « Est-ce qu’il m’aime vraiment ? . Louis (51 ans, de Paris) a carrément mis son histoire en question : « A partir du moment où il m’a dit qu’il ne voulait pas m’épouser, j’ai commencé à flipper. En fait, je n’ai entendu que le mot “non“. Je n’ai pas cherché à comprendre. Avec le recul, j’aurais dû écouter ce qu’il voulait vraiment me dire… » 

Non, mais oui !

Il faut d’abord essayer de savoir si son refus est définitif. Le mariage n’est pas forcément quelque chose à prendre à la légère. Peut-être que votre chéri veut tout simplement prendre son temps. Louis est d’accord : « Son refus était une façon pour lui de me faire comprendre qu’on n’était pas si pressé que ça, qu’on pouvait prendre son temps. Mais j’étais tellement obnubilé par sa réponse que j’ai failli tout arrêter ! J’ai bien fait d’attendre : il m’a épousé l’été dernier. Son Non !, c’était Oui ! en fait ! ». Il faut parfois traduire les réponses.

Quant à Pablo (29 ans de Rouen), il est toujours dans l’expectative : « Je lui ai fait ma demande en public, devant tous nos amis. Il m’a dit qu’il me répondrait en privé. Tout le monde était soufflé. J’attends toujours… ». Un risque que l’amour de Pablo pour son chéri s’essouffle ?

L’amour est le plus fort…

Louis préfère relativiser : « Le mariage est le mariage. L’amour reste l’amour. De nombreux exemples nous prouvent que l’amour reste toujours le plus fort… J’ai appris à écouter mon chéri. Il avait peur du mariage, peur de la contrainte. Il a fait son travail seul et m’a épousé quand il se sentait assez fort. C’est ça le plus important… ».

Jonathan est du même avis : « J’ai appris à mettre mon amour au premier plan. Je suis en couple depuis 10 ans. Ce n’est pas un contrat signé en mairie qui changera quoique ce soit dans la force de notre amour ! ». Nos témoins, passée la déception de voir leur compagnon leur refuser le mariage, mettent en avant la force des sentiments. Et Pablo de résumer sa relation avec humour : « Mon chéri ? Il est marié à son chat… Je ne peux pas lutter ! »

Je n’ai rien lâché !

Rachid (39 ans, de Paris), lui, a été patient : « Mon mari a refusé de m’épouser pendant 8 ans. Tous les ans à la même date, lors de l’anniversaire de notre rencontre, je lui ai demandé et il a toujours refusé. C’était même une private joke entre nous.  Au bout de 8 ans, il a craqué… Je conseille à tout le monde de prendre son temps. ». Pablo, lui, a fait son deuil de la cérémonie mais considère que l’accepter, a rendu leur histoire d’amour encore plus forte : « Mon chéri et moi sommes très heureux de notre non-mariage. C’est comme ça qu’on a décidé de traiter notre désaccord sur le sujet. Je pense qu’inconsciemment mon non-mari se sent un peu coupable… Et j’adore ça. Même si je n’ai jamais été autant amoureux de lui depuis qu’on a décidé définitivement qu’on ne se remarierait jamais… » 

Tu en veux encore ?