Témoignages : 5 rencards gays inoubliables

Dès lors qu’il s’agit d’organiser un rendez-vous amoureux, on veut en mettre plein la vue. On va tout faire pour surprendre son chéri, viser la lune… Et on le sait, ça ne nous fait pas peur ! Voici cinq aventures amoureuses qui pourraient nous donner des idées.

Alternative Text Par Jock • Publié le

Au bord de l’eau avec Maurice de Rennes

« Je me souviens d’une nuit que mon mec m’a organisée il y a une vingtaine d’années. Il m’a emmené sur une petite île dans le Finistère qui était accessible par un banc de sable. C’était trop romantique. Au bout de deux heures sur l’île, je lui ai fait remarquer que la marée montait et allait recouvrir le banc de sable et que nous allions être coincés. Ça n’avait pas l’air de l’inquiéter et pour cause, il avait tout prévu. La marée est bien montée, on a bien été coincé mais un bateau est arrivé avec un mec qui a installé une table avec une nappe… Il nous a apporté aussi le diner. On s’est retrouvé tous les deux, seuls, sur cette île. On y a passé la nuit, la plus belle de ma vie… Â»

Sur la glace avec Diego de Paris

« J’ai eu un rendez-vous assez dingue au mois de décembre dernier. J’ai craqué pour un mec sur une appli. On a discuté ensemble pendant au moins deux semaines. Je lui ai proposé de se voir. Il m’a dit qu’il voulait un truc super romantique. Je lui ai dit â€œPourquoi pas ? “ Il m’a donné rendez-vous à la patinoire du Grand Palais à Paris. Le problème est que je n’avais jamais mis de patins… J’y suis quand même allé. J’ai mis une heure à le retrouver. En fait, il m’avait repéré tout de suite et il s’amusait à me voir le chercher… Il m’a pris par la main et m’a donné un cours magistral de patinage. Comme des amoureux… J’étais aux anges. Â»

Dans les airs avec Jérémy de Bruxelles

« Luc, mon chéri, voulait me faire une surprise pour notre anniversaire de rencontre. Je savais qu’il se creusait la tête pour que ce moment soit inoubliable. Il ne m’a rien dit, il a tenu sa langue. J’avoue que j’étais excité et passablement impatient. Le soir venu, je m’étais fait tout beau. Il m’a dit alors de mettre un pull, qu’il risquait de faire froid. Là, j’ai commencé à flipper… On a pris un taxi et on a traversé Bruxelles. On est arrivé près de l’Atomium… Il y avait une grue avec une structure metallique. Il m’a annoncé qu’on allait diner dans un restaurant dans les airs suspendu à la grue. Je flippais de plus en plus. Et puis, on s’est installé, ou plutôt, harnaché et le restau est monté. On était dans le vide… Passé les premières minutes d’angoisse, j’ai fini par adorer l’ambiance. Le diner gastronomique était top ! J’ai demandé Luc en mariage au dessert… Un des plus beaux souvenirs de ma vie. Â»

Il m’a emmené dans un endroit complètement insolite en plein cœur de la capitale :  le potager du jardin Catherine-Labouré. C’est un ancien potager de religieuses

Sur une aire d’autoroute avec Damien de Vincennes

« J’ai rencontré un mec sur une appli. Il était très sympa. On a décidé de se faire un plan. Mais il habitait en Seine-et-Marne, super loin. Il m’a proposé de passer me chercher à Vincennes pour m’amener dans un hôtel pas trop loin de chez moi. On était dans la voiture quand il a reçu un message qui lui disait qu’il y avait un surbook dans l’hôtel et qu’ils ne pouvaient pas nous recevoir. Le mec a décidé d’aller un peu plus loin. On a pris un bras d’autoroute. Il s’est arrêté pour pisser sur une aire d’autoroute mais la voiture n’a pas voulu redémarrer. Il a voulu appeler le dépanneur mais je lui ai proposé de passer quelques temps sur l’aire. Super chaude la nuit ! Â»

Dans un potager avec Paul-Louis de Paris

« Je poursuivais des études au Lycée agricole de Saint-Germain. Un garçon me plaisait beaucoup. C’était réciproque apparemment… Je lui ai proposé de se voir en dehors de l’école à Paris, où nous habitions tous les deux. Il m’a dit : Â«Â OK, mais je m’occupe de tout… »  J’étais un peu intrigué, je l’avoue. On s’est donné rendez-vous devant le Bon Marché le samedi suivant. Là, il m’a pris par la main et m’a emmené dans un endroit complètement insolite en plein cÅ“ur de la capitale :  le potager du jardin Catherine-Labouré. C’est un ancien potager de religieuses. C’est là qu’il m’a embrassé la première fois. Entre les plans de tomates et les vignes… Â»

Tu en veux encore ?