Le match de la semaine : Êtes-vous plutôt « twinks » ou « mecs musclés » ?

Pendant des décennies, l’image du bogosse était associée à celle du mec musclé. Cette image est en train de changer : on admire de plus en plus des mecs plutôt fins, bien loin des canons de beauté inspirés des salles de sport. Mais qui va réellement gagner dans nos cœurs ? ?

Alternative Text Par Jock • Publié le

On a beau dire à longueur de temps que c’est la beauté intérieure qui compte, dès qu’une bombasse pointe le nez, on s’en tape un peu de l’intérieur et on admire le paquet cadeau… Sera-t-il musclé avec tout ce qui va avec ? Ou longiligne, tout dans la sobriété ? Parlerez-vous biceps ou partiels de philo ? Depuis le début du XXe siècle et l’arrivée de l’iconographie érotique masculine, le muscle est encensé. On le montre bandé, huilé, tatoué… Des Musclors athlétiques des années 50 aux bucherons épais de la fin du siècle, tout est fait pour nous montrer une image survirilisée de l’homme. Et on a aimé… L’image du mince était même moquée. Il semble cependant que le XXIe siècle est en train de changer la donne. On retrouve de la beauté dans les corps secs, pas gonflés, naturels… La tendance hipster est certes, passée par là, mais pas seulement… Les corps musclés à outrance peuvent friser le ridicule… De l’entretien de son body en salle de sport, on est passé à la gonflette à tout prix… Pas vraiment naturel.

En société, Twink : 1 – Musclor : 0

Les Adrian Brody et autres Eddie Redmayne sont en train de damer le pion aux Musclors à la Channing Tatum ou Eric Dane. Ils sont secs, musclés mais pas trop. Ils mettent en valeur d’autres partie de leur corps. Ils ont des sourires craquants. Et surtout, ils ont l’air intelligent, loin de l’image un peu beefy apathique que certaines brutasses transpirent… Sortir avec un Twink, c’est attirer l’attention d’office pour un peu plus que leur physique. Les Twinks soignent leur look et la mode l’a bien compris : quel créateur propose des collections spéciales Musclors ? On se souvient encore des costumes slims d’Hedi Slimane pour Dior des années 2000 : c’était la vengeance des maigrichons. Les cuisses hyper musclées étaient presque ridicules dans ces pantalons affinés au maximum. Le Twink est devenu hype

En extérieur, Twink : 0 – Musclor : 1

Par contre, dès qu’on sortait en extérieur (et surtout en été), le Musclor reprenait ses droits dans nos cœurs. Dans la rue quand il fait chaud, à la plage, sur les terrains de sport, les Musclors règnent et nous, on fond… Les pectoraux saillants dans les polos moulants, les cuisses musclées dans ses shorts merveilleusement minuscules, les fessiers dans des maillots de bains qu’on croirait cousus sur peau, tout est propice à l’excitation des sens. Henry Cavill, un des plus beaux Superman, vient de jouer dans The Witcher (disponible sur Netflix) : un des plans de la série où il prend un bain est devenu viral, en quelques jours, grâce à la perfection de sa musculature… On veut dormir dans ses bras. Et désolé pour les Twinks, les jambes crevettes n’ont jamais vraiment attiré les foules à la plage… 

A la maison, Twink : 1 – Musclor : 1

Et chez soi, qui, du Twink ou du Musclor, gagne à la loterie du sex-appeal ? En fait, les deux… Qui mieux qu’un Musclor pour monter cette diabolique armoire qui pèse une tonne, achetée par correspondance sur un coup de tête ? Mais qui mieux qu’un Twink un peu geek pour traduire le mode d’emploi d’assemblage de cette armoire machiavéliquement écrit en chinois ? Notre cœur balance… C’est peut-être sur un canapé que vous choisirez : les bras épais du Musclor ou la souplesse des jambes du Twink qui vous entourent ? Peut-être que le nirvana est ailleurs. Certainement parce que Chris Pratt est arrivé et avec lui, les dodus sexys : du muscle, certes, mais sans se prendre trop au sérieux. L’idéal, quoi !

Tu en veux encore ?