PinkX Gay Video Awards 2019 : qui sont nos favoris ?

Avec la rentr√©e reviennent aussi les PinkX Gay Video Awards, c’est-√†-dire les prix r√©compensant le meilleur du X gay diffus√© l‚Äôan dernier sur PinkX. A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 13 octobre, vous aurez un mois pour voter afin de d√©partager les nomm√©s des onze cat√©gories en lice pour cette huiti√®me √©dition. Les gagnants seront annonc√©s le 26 octobre lors d’une √©mission sp√©ciale. En attendant, comme on a mat√© les 41 nomm√©s avec une irr√©prochable conscience professionnelle, voici nos favoris‚Ķ

Publié le

Meilleur film étranger

S’il est difficile de ne pas voir les qualités de Wasteland et des occupants de son camp militaire perdu au milieu du désert, ou celles joliment romantiques du trip voyeuriste de The Last Rose (dont on ne comprend pas bien que sa superbe scène finale, dominant les toits de Budapest, ne soit pas nominée), elles ne font pas le poids face à la réussite un brin perverse du Garçon scandaleux. Placé sous les auspices d’Oscar Wilde, ce film à la folle élégance suit les dragues parisiennes d’un trio de dandys toujours au garde à vous. Mené par un Sean Ford renversant, Le Garçon scandaleux est une démonstration du singulier talent de son réalisateur, Jake Jaxson.

Le Garçon scandaleux / Cockyboys

Meilleur réalisateur

N’essayons même pas de jouer le suspense : malgré les efforts comiques de ChiChi LaRue et de mr. Pam (The Slutty Professor), ou la classe de mr. Pam pour The Last Rose, c’est bien ce prodige qu’est Jake Jaxson qui impose de façon impériale sa patte sur cette catégorie avec Love, Lost & Found. Cette amicale virée au Mexique offre de superbes décors pour les galipettes très inspirées de ses héros, ainsi qu’une très belle progression dramatique dans les scènes « d’action ». En bonus, l’apparition de François Sagat en charnelle incarnation de l’amour romantique…

François Sagat dans « Love, Lost & Found » / CockyBoys

Meilleur film français

En dépit de quelques idées sur un mode comique partagé par beaucoup des candidats (on retiendra une chaîne de télé appelée Pig TV dans Pig me more), on peut dire que pas grand chose ne dépasse dans le X français. Le plus habile à jouer la carte du décalage sexy est sans aucun doute le vétéran Mack Manus dont le Producteur pervers n’est jamais mou, à l’image du puissant flic chargé de déterminer (avec des méthodes très persuasives…) si les accusations de harcèlement portées par ses acteurs contre Mack Manus sont réelles ou non. Cet acteur, le charismatique Olan Barkev, et le second degré du scénario sont les meilleurs atouts de ce film.

Meilleur film amateur

Notre cœur (et pas que…) balance ici entre l’extrême variété de physiques et d’origines des mecs proposés au long des très hot séquences enfilées par Mondial 02 (un Libanais se fait un Mexicain, un noir initie un arabe, etc.), et la géniale et très longue scène d’ouverture de Des situations Xcitantes, avec ses acteurs entraînés, à leur corps défendant, par Jess Royan dans l’exploration d’une grotte. Les spéléologues amateurs, menés par des professionnels inconscients de se qui se passe dans leur dos,  y découvrent la différence entre stalactites (qui descendent du plafond) et stalagmites, aussi turgescentes que leurs braquemarts.

Jess Royan / Crunchboy

Meilleur new cumer

Beaucoup de nouvelles recrues très prometteuses cette année encore. Et il est difficile de faire un choix. Pour son enthousiasme jamais démenti, on tendra la palme à Alam Wernick, dont la blondeur innocente et la bouille boudeuse à la Macaulay Culkin, dissimulent à peine le goût prononcé pour tout ce qui est raide : et dieu sait que les mecs sont en forme dans la belle villa qui abrite les garçons über sex de The Chosen Few.

Alam Wernick

Meilleur acteur

On peut certes préférer la puissance de ce passif formidable qu’est Sean Zevran (Tie Me Up : Dick Me Down), ou l’élégance racée de Ryan Rose coursant un bel amant à travers Budapest (The Last Rose), mais il faut bien convenir qu’aucun d’eux n’est aussi convaincant dans tous les registres (présence, jeu, performances…) que Sean Ford. Omniprésent dans nombre de films nominés (Love, Lost & Found, Tight Ends…), il est ici en compétition pour sa prestation magistrale dans Le Garçon scandaleux.

Sean Ford / Cockyboys

Meilleur actif

Ils sont deux à dominer dans cette catégorie : Jordan Fox, à son meilleur lorsqu’il humilie son esclave dans Atomix blond, et Olan Barkev, le flic aux arguments très contondants du Producteur pervers.

Jordan Fox / Ridley Dovarez

Meilleur duo

Paul Delay bricole sur un escabeau, et voilà que William Lefort le déculotte, et utilise son outil avec une telle énergie que les deux mecs ébranlent l’échelle et lui font traverser la pièce, ce qui ne les empêche pas, ensuite, de prendre du bon temps… Cette séquence située au cœur de Huit minets en chaleur constitue sans conteste le meilleur corps-à-corps de cette section.

FrenchTwinks

Meilleur passif

Il faudra sans doute tirer… au sort le meilleur passif, tant les performances du sublime Louis Ricaute et du terriblement gourmand Jacen Zhu méritent tous les éloges.

Jacen Zhu

Meilleure orgie

Les amateurs de plans à trois seront à l’évidence conquis par les multiples trios proposés par Double Down. Chacun étant plus hot que le précédent, c’est logiquement le 4eme de ce film très bien monté qui est nominé. Pourtant, c’est une combinaison plus ambitieuse qui retient surtout notre attention : celle des cinq jeunes gens peu farouches qui profitent d’une clairière pour se livrer à un sport collectif un peu différent de celui dont ils portent le maillot dans Tight Ends.

L’équipe de Tight Ends / Helix

Meilleure pornstar

Il n’y a que de belles bêtes dans ce qui s’est imposé comme la catégorie reine de ces Awards, que des stars aux palmarès affolants, et aux attributs virils à décoiffer un moine. N’empêche que deux d’entre eux se détachent du lot : Arad Winwin, sensuel et très musclé réfugié iranien ayant entrepris une carrière de modèle et de pornstar aux Etats-Unis, explose dans le trio auquel il participe dans Double Down ; tandis que Allen King joue avec maestria de son irrésistible regard coquin pour draguer dans un parc, avant de dévoiler dans Go big ! qu’il a d’autres atouts tout aussi irrésistiblement coquins…

Arad Winwin

Pour voir la liste des nommés et voter, RDV sur le site www.pinkxgayvideoawards.com du 12 septembre au 13 octobre 2019. Annonce des résultats : le 26 octobre lors d’une soirée spéciale au Dépôt, et sur PinkX.

Tu en veux encore ?