Ma première fois en solo sur une plage gay

On déteste arriver dans un endroit seul. Et pire encore lorsqu’il s’agit de « la plage Â». On se souvient comment, en bande, on a dévisagé, et pas que, le nouvel arrivant. Comment assurer quand on est seul à la plage ?

Alternative Text Par Jock • Publié le

Que ce soit aux dunes de l’Espiguette, à la plage de St Aygulf ou à Coco Beach à Nice, arriver seul à la plage, surtout si c’est une plage gay, est une épreuve. D’autant qu’on peut arriver en maillot ou à poil… L’épreuve en est encore plus difficile… On nous mate. On nous jauge et je ne parle pas de votre pointure de tongs… Avant même que vous ayez posé votre serviette, les autres personnes de la plage établissent votre fiche d’identité balnéaire. A vous de faire en sorte qu’elle soit la plus avantageuse possible.

Les indispensables sur la plage

On n’arrive pas à la plage sans ses lunettes de soleil. On se cache derrière elles. On évalue au mieux l’endroit où se poser. On mate aussi. On se débrouille pour éviter le groupe de musclors (à moins, bien sûr, que vous compétitionnez dans la même catégorie) pour ne pas devenir l’élément de comparaison de la journée. Dans le « avant-après Â», on préfère toujours être le « après Â»â€¦ 

Publicité
Publicité

Ayez le même réflexe si c’est votre premier jour de plage et que votre bronzage n’en est qu’à ses balbutiements : évitez de vous poser à côté de la Cannoise cramée qui, elle, va à la plage depuis le 15 mars ! Enfin, même si c’est une plage naturiste, optez pour le paréo quand vous arrivez. Laissez-vous désirer. N’offrez pas tout du premier coup d’œil…

Trouvez une copine !

Derrière vos lunettes teintées, essayez très vite de trouver la bonne copine avec qui vous allez faire connaissance. Il y en a toujours une qui a besoin de parler. La BBF (Best Beach Friend) se reconnaît. Elle s’exhibe, n’a peur de rien. On ne trouve pas sa BBF dans un coin perdu de la plage. Vos relations avec elle, seront basées sur la réciprocité : vous allez vous baigner, elle garde vos affaires. Elle veut trainer dans les dunes, c’est à votre tour de jouer le garde-meuble. L’autre avantage avec la BBF, c’est qu’elle peut connaître du monde et vous le présenter. Quel gain de temps quand elle appellera le petit Nicolas que vous matez depuis votre arrivée, pour vous introduire… Attention quand même à ne pas choisir la BBF lourdaude qui va vous coller pendant toutes vos vacances…

Strike a pose

S’il est un endroit où on ne se la pète pas, c’est bien la plage. Votre attitude sera analysée, décortiquée, jugée. Au point que vous pourriez, avec une posture un peu trop arrogante, vous taper une réputation de « Carole Bouquet de la Beach Â» pour le restant de votre séjour… Pas facile. A la plage, on est nu ou presque. Donc pas besoin de se la jouer. Soyez sympa, souriez, ayez le « bonjour Â» facile. La convivialité est de mise sur le sable. Pas arrogant, d’accord, mais ne jouez pas à la Sainte-Nitouche trop timide. Il n’y a rien de plus agaçant qu’un mec qui se cache pour enlever son maillot ou qui s’enroule dans une serviette ou un paréo pour le mettre. En résumé, rappelez-vous une chose : prenez du plaisir, déstressez, parce que tout le monde est arrivé sur cette plage une première fois. A part peut-être la Cannoise qui était déjà là du temps de l’Impératrice Eugénie… Mais les Cannoises sont toujours pionnières en terme de Beach-way-of-life !

Tu en veux encore ?