Drague : comment rester digne après un râteau !

Le râteau est l’événement-type qu’on préfère oublier. On s’en souvient, certes, avant de passer rapidement à autre chose. Mais comment traverser l’humiliation du moment. Si humiliation il y a…

Alternative Text Par Jock • Publié le

On a tous un souvenir douloureux de râteau en public. On est en train de boire un verre avec des amis en terrasse de café. Une bombasse vous regarde et vous sourit. Vous pensez que c’est du tout-cuit. Vous l’abordez et là, c’est le drame. Le sourire que vous pensiez être pour vous, s’adressait, en fait, au sublime espagnol situé juste derrière vous. Vos potes sont en train de vous regarder. Le barman qui vous connaît aussi. Comment réagir sans avoir trop la honte ? Votre machine à vous faire des films se met en branle. Il vous faut garder votre dignité. Ca n’a pas de prix, pensez-vous.

Ouh la menteuse

Vous pouvez mentir effrontément en espérant qu’il n’ira pas rejoindre trop vite l’Espagnol de la discorde. Vous commencez à raconter qu’il n’habite pas dans la même ville que vous. Il faut brouiller les pistes et donner des détails sans importance qui gommeront un peu l’humiliation. Vous savez de toute façon qu’il ne viendra pas valider vos dires. Vous avez le champ libre pour parler du train qu’il doit prendre dans la soirée. Et que c’est vous qui lui avez dit : « Dommage, une autre fois… ! ». En général, ça passe… Vous pouvez alors aborder un autre sujet, voire une autre bombasse. L’idéal, c’est de vous retourner vers le mec en question et lui refaire un sourire. S’il est bien élevé, il vous le rendra, un peu complice…

La « trop » bonne copine

Vous pouvez aussi inventer une urgence, dire qu’il voulait que vous partiez tout de suite. Et que vous préfériez rester avec vos amis. C’est un classique, certes, mais vos « copines » seront sur le cul : ça voudra dire que vous les placez au-dessus d’un super plan. Autant dire que si vos potes sont vraiment à la hauteur, vous ne payerez plus aucun verre ce soir-là. Le problème avec cette option, c’est que c’est vraiment un classique et que plus grand monde n’y croira réellement. Tout au plus, vos amis trouveront ça mignon et n’insisteront pas… Mais le barman risque de raconter l’anecdote aux autres clients et votre crédibilité en prendra un coup !

Même pas peur !

Vous pouvez enfin assumer. Tout raconter et faire de cette humiliation un sujet de rigolade. L’anecdote reviendra comme un gimmick chaque fois que vous parlerez « râteau » à savoir… chaque fois que vous vous retrouverez ensemble autour d’un verre. N’oubliez pas bien sûr de surjouer votre déception. Mi Greta Garbo-mi Bridget Jones ! Cela fera partie de l’histoire… Le pire serait qu’une de vos copines (la traitresse !) vous filme pendant la déconvenue et en fasse une story sur Insta… Mais vous ne lui en voudrez pas. Vous êtes au dessus de tout ça… L’humour est toujours le meilleur rempart à toutes les situations honteuses. Et opter pour l’humour vous permettra  de multiplier les avances à des inconnus sans peur du prochain râteau. You are unstoppable !

Womens History Month GIF - Find & Share on GIPHY

Tu en veux encore ?